Bestiaire - Orques

Les Orques

Orque

OrqueLes orques sont des humanoïdes agressifs vivant de pillage et de maraudage. Depuis toujours, ils haïssent les elfes et les nains, qu’ils attaquent presque toujours à vue.
L’aspect des orques est aussi variable que celui des humains primitifs. Ils ont la peau grises, les cheveux rêches, un front très incliné vers l’arrière et un visage porcin aux canines inférieures proéminentes comme des défenses de sanglier. Ils marchent voûtés. Leurs yeux sont rouges et leurs oreilles semblables à celles d’un loup. Ils portent des couleurs que la majorité des humains trouvent déplaisantes (rouge sang, jaune moutarde, vert-jaune ou violet foncé). Leur équipement est sale et mal entretenu.
Quand ils ne sont pas en train de combattre, les orques passent le plus clair de leur temps à s’entraîner ou à planifier leurs prochaines agressions. Leur langue varie légèrement d’une tribu à l’autre, tout en restant compréhensible pour quiconque parle l’orque. Certains parlent également le gobelin ou le géant.
Combat. Les orques savent manier la plupart des armes, mais ils montrent une nette préférence pour celles qui infligent un maximum de dégâts en un minimum de temps. Ils aiment tendre des embuscades ou attaquer depuis une position abritée, et n’appliquent les règles de la guerre (comme respecter un cessez-le-feu) que tant que ça les arrange.
La société des orques. Les orques sont convaincus que, pour survivre, ils doivent conquérir autant de terres que possible, ce qui en fait les ennemis naturels de toutes les créatures intelligentes vivant à proximité. Ils sont constamment en guerre (ou en instance de guerre) avec les autres humanoïdes, ce qui inclut les autres tribus d’orques. Il leur arrive de s’allier avec d’autres humanoïdes, mais ils se rebellent rapidement quand ils ne sont pas dirigés par des orques. Leurs dieux leurs enseignent que toutes les autres créatures leurs sont inférieures et que tout leur appartient de droit, les autres races leur ayant volé leur dû. Les lanceurs de sorts orques sont ambitieux, mais les rivalités pouvant naître entre eux et les chefs nuisent parfois à l’unité de la tribu.
La société des orques est patriarcale, les femmes étant considérées comme des possessions matérielles ou du bétail. Le nombre d’épouses et de fils est un critère de statut social, de même que l’aptitude martiale, les richesses et les terres de chacun. Les hommes arborent fièrement les cicatrices reçues au combat, allant même jusqu’à en rajouter lors de rituels marquant leurs exploits ou les étapes importantes de leur existence.
Un repaire d’orques peut être une caverne, un ensemble de huttes en bois, un fortin, ou encore une grande ville s’étendant sous la surface et au-dessous. Il comprend autant de femmes que d’hommes, deux fois moins d’enfants que d’hommes, et des esclaves (environ un tous les 10 mâles).




Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neverwinter Nights ?

122 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (140 évaluations | 4 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien

152 joliens y jouent, 1068 y ont joué.