Rencontre - Aethis & Ithak

Salutations, noble lecteur. Voici le nouvel épisode des Rencontres de Padhiver. Tu l'attendais hein ? Avoues ! Bah il est là. :) Cette semaine, pour une fois, je n'ai pas interviewé un concepteur de module... Mais DEUX concepteur de module ! Rencontre avec Aethis et Ithak, des Royaumes Insulaires... Bonne lecture.
logo

L'interview

Sylfaën: Bonjour Aethis, bonjour Ithak.

Aethis: Bonjour Sylfaen

Ithak: Bonjour

Sylfaën: Alors, pour débuter cette double interview, pouvez vous vous présentez brièvement tous les deux ?

Ithak: Bien sûr, Ithak, 33 ans, je suis enseignant et membre du Staff Royaumes Insulaires, concepteur du Background, mappeursur le module 1 et scripteur à l'occasion.

Aethis: Oui, j'ai 28ans je suis ingénieur en informatique, je travaille sur de gros systèmes unix. Je suis un gros mordu d'informatique, un peu trop peut-être. Je suis concepteur du module 2 des Royaumes Insulaires

Sylfaën: Comment avez vous approché le monde du jeu de rôle ?

Aethis: Ca remonte a bien longtemps, un cousin qui jouait à ADD2 et qui m'avait appris le jeu de rôle... C'était il y a une quinzaine d'années. Depuis je n'ai plus jamais rejoué sur table mais beaucoup sur micro.

Sylfaën: Bien, et toi Ithak ?

Ithak: Je joue depuis l'âge de 14 ans, j'ai commencé par ADD puis se fut Vampire, Rêve de Dragons, JRTM... Maléfices aussi, j'adore...

Sylfaën: Et Neverwinter Nights, vous l'avez connu comment ?

Ithak: C'est un jeu que j'attendais comme beaucoup avec impatience, je n'ai pas été déçu. J'ai mis la main sur une VO en vacance, en juillet 2002, une fois la campagne officielle terminée, j'ai très vite cherché un module francophone on-line. J'ai essayé et adopté l'excellent Cendrelune conçu par Ezael, d'abord comme joueur puis comme DM.

Aethis: Et bien, tout le monde en parlait... "Il arrivait enfin le vrai JdR sur micro"... On peut dire qu'il s'est fait attendre... Dès qu'il est sorti en VF j'ai sauté dessus. Personnellement j'ai joué sur le monde de Bravin, un module québécois aujourd'hui offline... Puis un peu Cendrelune... J'ai ensuite été très vite attiré par Aurora.

Sylfaën: D'accord.

Sylfaën: Aujourd'hui, vous travaillez tous les deux sur les Royaumes Insulaires, pouvez vous parler un peu du module ?

Aethis: Justement l'originalité, c'est que ce sont 2 modules et pas un seul...

Ithak: Il s'agit d'un monde né de l'union de deux équipes francophones, c'est assez rare pour le souligner, d'une part celle d'Erethil et d'autre part une équipe constitué de DMS et de joueurs de Cendrelune.

Aethis: Ces 2 modules ont été développés assez séparément, j'ai travaillé sur le 2: l'île d'Erethil... Il a tourné seul chez moi pendant pas mal de temps, et j'ai ensuite fait la démarche de contacter le staff de Cendrelune pour voir si il était possible de Linker... Il se trouve qu'à ce moment ils lançaient le projet d'un nouveau module. Nous nous sommes bien entendu, et avons décidé de faire évoluer les modules dans l'optique d'un link.

Sylfaën: Il n'y a pas eu de problèmes au niveau des background des deux modules ? Pas d'incompatibilités ?

Ithak: Non,les deux modules ont pour cadre l'archipel des Ecueils, un archipel baigné par la mer Inviolée, situé au couchant des Royaumes Insulaires à quelques miles du Ruathym et des Selenae.

Aethis: Il a fallu faire des retouches, mais les 2 avaient les Royaumes Oubliés comme monde de départ, c'était déjà un point fort... Le background n'a pas été un gros problème.

Ithak: L'archipel compte trois îles, celle d'Erethil conçu par Aethis avec son comptoir Amnien, sa communauté elfique de Tal-Almada et Obscura la Bainiste.

Sylfaën: Donc pour le background général, c'est situé dans les Royaumes Oubliés. Pouvez vous décrire rapidement le contexte historique dans lequel évoluent les joueurs ? L'histoire de la campagne.

Aethis: Ca n'est pas vraiment axé comme une campagne... mais plutôt comme un monde persistant... ce sont souvent les joueurs qui écrivent l'histoire des RIs.

Ithak: En plus d'Erethil, il y a l'île du Voile avec Port-Galant son comptoir Luskanite, Khazadzigil une fondation naine et Arak Ozar une cité drow. Et enfin l'île du Couchant avec Fort Gelé fondé par le Ruathym... voilà pour le contexte, historiquement l'on se situe en 1372. La proximité d'Eternelle Rencontre est un élément clé dans le Background, mais vous comprendrez que l'on ne peut développer sans nuire à l'intérêt des modules.

Sylfaën: Et pour gérer tout cela, combien de Maîtres de Jeu comptez vous ?

Aethis: Les MD, hm… Si l'on prend uniquement ceux qui sont actifs en ce moment... Je dirai 5 ou 6, mais comme le staff est très grand et que parfois certains ont des impératifs IRL, cela change parfois.

Ithak: Mais le staff en compte 12.

Aethis: Oui, je ne comptes que les DMs animation... Il y a d'autres taches : technique, maintient du vault, site Web ... qui ne sont pas de tout repos non plus.

Sylfaën: Et chacun des DMs a une tâche particulière qui lui est assignée ?

Aethis: Oui, les DM évoluent dans une zone géographique bien précise afin d'éviter les confusions... Il y a typiquement un DM chargé de l'animation sur chaque ville. Parfois plus pour certaines grosses villes qui ont des groupes sociaux spécifiques.

Ithak: Il va de soit qu'à l'occasion, des animations transversales regroupent aussi plusieurs DMs.

Sylfaën: Ce genre d'animations, il y en a souvent ?

Ithak: Régulièrement, elles impliquent 2 à 3 communautés, Drows d'Arak Ozar et nains de Khazadzigil par exemple. Mais le plus souvent il s'agit de "groupes" ou guildes qui interagissent.

Aethis: Ce type d'animation est souvent difficile a gérer... surtout quand il y a des rivalités fortes entre 2 villes. Il faut éviter que ça ne parte en sucette.

Sylfaën: Vous évoluez dans les Royaumes Oubliés, dans ce monde, les dieux sont relativement proches des mortels, arrive t'il que lors d'une animation, un dieu fasse une apparition ?

Aethis: C'est déjà arrivé, mais ça reste rare. Nous utilisons peu les avatars des dieux. Il en existe cependant un certain nombre dans la palette du serveur, histoire de les avoir sous la main au cas ou.

Sylfaën: D'accord. Passons à un aspect plus technique. Avez vous eu des problèmes précis lors de la construction du module ? Comment avez vous franchis ces obstacles ?

Aethis: Oula oui... beaucoup de problèmes... le coté technique fut difficile. A commencer par tout ce qui est persistance et sauvegarde de la localisation des PJ en cas de crash... tout ceci passe par des systèmes de Tokens car à l'époque la base de données n'était pas disponible dans NWN. Il a fallu mettre au point ces systèmes afin qu'ils fonctionnent entre 2 serveurs... Aujourd'hui encore nous avons des problèmes avec cela...

Sylfaën: Vous n'avez pas mis à jour le serveur avec une base de donnée ?

Aethis: Hmm cela reste un chantier que nous envisageons... mais cela fonctionne en l'état, et la perspective du chantier n'enchante personne. Nous ferons peut être des essais sur des petites parties afin d'évaluer le changement de comportement des serveurs en charge avec la BDD au lieu des Tokens. A ce niveau cela reste de l'informatique, et chaque changement entraîne forcement son lot de bugs, et cela ne nous enchante guère. Car les RIs n'en sont pas à leur début, et nous essayons de privilégier la stabilité qui est nécessaire au jeu.

Sylfaën: Ce qui est compréhensible... Sinon, depuis la création du module, quelles ont été les évolutions ? Quelles améliorations lui ont été ajoutées ?

Aethis: Il y a eu un quatrième hak pack qui a apporté pas mal de variété et de nouveauté au niveau des graphiques. Nous avons profité des changements entraînés par la sortie de SoU pour sortir ce quatrième hak pack.

Ithak: Depuis un bon mois certaines des areas ont entièrement été remappés à l'aide des nouveaux tilesets intégrés dans le dernier hak. Nous avons aussi modifié le système de Spawn à deux reprises afin de limiter la charge serveur.

Sylfaën: Ah, puisque l'on en parle, quelles tailles font les hak pack des Royaumes Insulaires, et que contiennent t'ils ?

Aethis: La taille cumulée des hak frôle le Gigaoctet. Ils contiennent pas mal de nouveaux tilesets, dont certains sont des exclusivités des RIs, des têtes de PJ supplémentaires, des vêtements, plusieurs centaines de plaçables, des portraits, des musiques.... Des modifications des règles du jeu également... comme par exemple une table d'XP modifiée.

Ithak: Le gros plus du Hak4, c'est le tileset rural qui autorise un relief montagneux et la plage. Il y a de quoi contenter un mappeur des heures durant.

Sylfaën: Les quatre hak packs sont nécessaires obligatoirement pour pouvoir jouer sur le module ?

Aethis: Absolument, avec NWN, si tous les hak ne sont pas installés correctement, l'entrée du joueur est refusée sur le serveur. Heureusement car je ne sais pas quel comportement cela pourrait entraîner.

Sylfaën: A votre avis, quels sont les élément qui font le succès du module ?

Aethis: Et bien déjà le fait qu'il soit le plus fréquenté des mondes persistant francophone attire forcément du monde... c'est une bonne publicité.

Ithak: Une équipe soudée, une communauté de joueurs actifs en témoigne le nombre de forum propre à chaque cité ou à chaque "groupes".

Aethis: Ensuite il offre une très grande variété de jeu, de part ses nombreuses citées qui conviennent a beaucoup de types de PJ différents.

Ithak: Vous pouvez croiser un pêcheur du Ruathym comme un fidèle de Baine ou une matronne drow...ce qui fait le succès des RIs c'est la liberté que les modules accordent aux joueurs

Aethis: Et ensuite je rejoint Ithak, le fait que les RIs soient maintenus par une équipe active et soudée est un plus indéniable, car faire tourner deux modules de cette taille et avec autant de joueurs est un travail conséquent qui ne peu être mené a bien que par une équipe.

Ithak: Chacun peut y trouver son compte. S'il est vrai que les modules ne sont pas à la pointe techniquement parlant, ils le sont par le RP qu'ont y pratique et la qualité des Dms, voilà ce qui fait notre force.

Sylfaën: Le module se rapproche beaucoup d'un MMORPG donc ?

Ithak: Pas vraiment, nos serveurs sont trop modestes et nous n'avons pas cette ambition, l'aspect "familial" reste notre priorité.

Aethis: je pense qu'un MMORPG est surtout axé RP guerrier... ce qui n'est pas notre volonté.

Sylfaën: D'accord. Sinon, de votre coté, développez vous d'autres modules parallèlement aux Royaumes Insulaires, ou préférez vous vous concentrer sur ce seul module ?

Aethis: Personnellement, je me suis un peu retiré de la vie quotidienne des RIs ces derniers temps, afin de surtout travailler sur les hak packs ou autres choses techniques que les joueurs ne voient pas directement. Ceci me laisse un peu de temps pour travailler sur un petit projet parallèle aux RIs

Ithak: Et pour ma part je poursuis le remapping de l'île à l'aide du Hak4, en attendant l'arrivée et le passage des RI à HOTU.

Aethis: Ce qui risque d'être encore un très gros travail... les ajouts de Bioware entrant a chaque fois en conflit avec nos hak packs, il faut gérer.

Sylfaën: Bien. Vous avez quelque chose à ajouter sur le module même ? Sinon, j'aimerais connaître vos avis sur NWN et sa communauté en général. Comme par exemple vos avis sur les campagnes officielles de NWN, si vous les avez faites.

Aethis: Les modules, il faut venir les visiter pour les découvrir, c'est le plus important.

Ithak: J'ajouterai qu'un nouveau site est en ligne, http://perso.wanadoo.fr/yenrick/rinsul/index.htm, et que le forum des RIs est toujours hébergé par NWN-fr.com.

Aethis: Concernant NWN, je trouve le jeu un peu trop axé baston, et pas très bien fignolé sur pas mal de points, tel que les animations des personnages... ceci dit je trouve absolument formidable l'ouverture a la customisation par les scripts les hak packs et surtout l'éditeur de module Aurora.

Ithak: Et pour ma part, je n'ai pas trop apprécié le premier volet, j'ai plus accroché avec le premier chapitre de SOU. Les deux autres m'ont laissé sur ma faim.

Aethis: Pour les campagnes solo, j'ai a peine commencé la campagne du jeu, et pas du tout celle de SoU, cela ne m'intéresse pas. Pour moi le seul intérêt du jeu est de pouvoir interagir avec d'autres joueurs. Depuis que j'ai goûté au multi joueurs, je suis incapable d'interagir avec un PNJ scripté, cela ne m'intéresse plus.

Sylfaën: Et que pensez vous de la communauté NWN française à ce jour ? En la comparant à celle des débuts de NWN.

Ithak: A mon avis, elle se porte bien, mais je regretterai toujours l'absence d'un grand projet francophone à l'image de CODI ou DLA. (NdR: City of Doors Initiative & Dragonlance Adventure, les deux gros projets américains du moment.)

Aethis: Et bien, on retrouve un peu les mêmes joueurs... Le mot communauté est assez vrai car elle est assez réduite. Je reste agréablement surpris que cette communauté reste vivante plus d'un an après la sortie du jeu. Pourvu que ça dure...

Sylfaën: Selon vous, quelles peuvent être les causes de l'absence d'un gros projet français ?

Aethis: Et bien, je pense qu'il a manqué un grand leader comme papermonk, comme CODI, quelqu'un qui ai a la fois des compétences techniques et un charisme de leader... Il y a eu beaucoup de petits projets qui on poussé, chacun voulant être prophète en son pays. C'est un peu dommage mais il est maintenant trop tard pour changer les choses.

Ithak: L'égoïsme parfois...

Aethis: Ceci dit les RIs sont un gros projet, et ils tournent depuis maintenant longtemps. C'est un point positif qu'il ne faut pas oublier. Nous n'avons simplement pas autant de contenu spécifique que CODI et DLA.

Aethis: Mon regret est ailleurs... C'est surtout le fait que NWN permet de linker des serveurs... et que cela permet normalement de créer un grand monde en linkant un grand nombre de serveurs de taille moyenne. Je n'ai vu émerger aucun projet de ce type a ce jour...

Sylfaën: De tels projets furent envisagés, mais abandonnés par manque de motivation il me semble.

Ithak: Techniquement parlant nous avons un retard certain, mais c'est un choix que nous avons fait, à force de peaufiner techniquement un module avant de le sortir, on s'épuise et on fini souvent par laisser tomber.

Aethis: Oui, pas que le motivation je pense que c'est une tache difficile que de mettre en place l'infrastructure technique et BG pour la création de nombreux serveurs linkés. Mais je pense que pour NWN il y a des choses a ne pas oublier... la conception sérieuse de module c'est de l'informatique, et mener un projet ambitieux reste un rôle de chef de projet.

Ithak: La motivation c'est le plus indéniable des RIs, motivation du Staff et des joueurs qui n'hésitent pas à s'impliquer pleinement.

Sylfaën: On peut encore espérer que quelqu'un qui aurait les capacités (et l'argent) nécessaire pour mener un projet pareil arrive ?

Aethis: Il faut des personnes clé pour réussir de tels projets, et ça n'est pas si facile... Il en faut pas sous estimer la charge de travail qui se compte en centaines d'heures... Ca n'est pas un loisir secondaire que l'on peut mener en dilettante, c'est une activité très prenante. J'ai des doutes... NWN est quand même un jeu un peu ancien... et beaucoup de ceux qui veulent s'investir sont déjà pris dans un ou plusieurs projets... A mon avis on ne verra jamais un grand maillage de serveurs francophones avec plusieurs centaines de joueurs répartis sur une dizaine de serveurs...

Sylfaën: Pourtant, les Royaumes Insulaire en ont liés deux, et Cendrelune 2e Age prévois d'en lié 4, on peut penser qu'on est sur la bonne voie non ?

Ithak: Oui. Cendrelune 2 réussira peut-être là ou d'autres ont échoué.

Aethis: La communauté de joueurs n'est pas extensible a l'infini... quand on regarde avec des outils comme "The all seeing eye" on voit qu'il y a en gros de l'ordre de 3000 joueurs connectés sur des serveurs NWN a l'échelle de la planète...

Ithak: Mais linker ce n'est pas ce que font CODI ou DLA...c'est tout autre chose

Aethis: quand on retire les langues étrangères, les adeptes des arènes etc... Il ne reste pas grand-chose. A mon avis aujourd'hui un monde qui se développe, c'est au détriment d'un autre.

Sylfaën: On peut espérer qu'avec Hordes of the Underdark, on verra apparaître de nouveaux joueurs non ? Cette extension semble apporter de nombreuses améliorations.

Aethis: En tout cas pour aujourd'hui, les RIs restent le seul rendez vous de ceux qui cherchent un veste monde persistant RP francophone.

Sylfaën: Eh bien, je crois que nous arrivons au bout de l'interview... Vous voulez ajouter quelque chose ? Un conseil à donner, des remerciements à faire... ?

Aethis: J'ai l'impression que ce sont toujours les mêmes joueurs qui achètent les extensions... Mais je suis pessimiste par nature. J'ai l'impression que les joueurs francophones restent une assez petite communauté, qui en semble pas beaucoup grandir.

Ithak: Je ne sais pas si il y aura de nouveaux joueurs, j'ai beaucoup de doute à ce sujet ou si c'est le cas se sera ponctuel, le gros des joueurs durables actuels sont des fans.

Aethis: Un conseil pour ceux qui veulent s'investir : ne pas se lancer seul... rejoindre une équipe... c'est le meilleur moyen de faire avancer le schmilblick... Que ce soit au niveau technique ou animation : la communauté a besoin de bras, mais de bras unis.

Ithak: Bien dit !

Aethis: Et un remerciement a tout le staff des RIs et à tous ses joueurs pour les centaines d'heures d'amusement passées qui font oublier les prises de tete technique pour tout faire marcher...

Ithak: Et puis merci pour cet interview. Ah ! Et j'allais oublier , il paraît qu'Orochi est un mec génial... (Il fallait que je la place ;))

Aethis: Oui bien sûr, qui en doute ?

Sylfaën: Merci à vous !

Aethis: Merci, et bon appétit !

Ithak: Merci a toi.

Sylfaën: Au revoir, et bonne continuation pour les RIs. :)

Informations diverses

screen

Contacts et liens utiles :
- Orochi: orochi_naga@hotmail.com -
- Site Royaumes Insulaires: http://perso.wanadoo.fr/yenrick/rinsul/index.htm -
- Forum Royaumes Insulaires: http://www.hellfire.firstream.net/phpBB2/index.php?c=3 -

[Retour aux Rencontres de Padhiver]

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neverwinter Nights ?

122 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (140 évaluations | 4 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien

152 joliens y jouent, 1068 y ont joué.