Guide du Joueur - Les races - Les demi-orques

'Lit moi cette affiche.'
'Fait-le toi-même' lui répondit l’aubergiste.
'Lit ou je te démembre, crotte de troll' dit le demi-orque en le saisissant par le col

LES DEMI-ORQUES

Sur les terres frontalières qui bordent les régions sauvages, tribus de barbares orques et humains trouvent un équilibre précaire qui les pousse à commercer en temps de paix et à se battre en temps de guerre. Les demi-orques vivent indifféremment chez leur parent orque ou humain, mais sont néanmoins en contact avec les deux cultures. Certains quittent leur région natale pour se rendre dans les secteurs plus civilisés, emmenant leur ténacité, leur courage et l'art du combat qu'ils ont développé dans les contrées sauvages.

Personnalité. Les demi-orques sont prompts à la colère et d’un naturel renfrogné. Ils préfèrent agir et combattre que réfléchir et discuter. Ceux qui réussissent le mieux sont toutefois ceux qui parviennent à tempérer leurs instincts.
Ils aiment festoyer, manger, boire, se vanter, chanter, disputer des matchs de lutte, faire des percussions et danser frénétiquement. Les passe-temps plus raffinés tels que la poésie, la philosophie et les danses courtoises ne sont pas pour eux. Ils peuvent être un atout dans une fête débridée, mais sont indubitablement un handicap au bal annuel de la duchesse.

Description. Les demi-orques sont aussi grands que les humains et sensiblement plus musclés. Ils sont aisément reconnaissables, en raison de leur peau grisâtre, de leur angle facial prononcé, de leur mâchoire prognathe, de leurs dents proéminentes et de leur grande pilosité.
Les orques adorent les cicatrices. Celles qu'ils gagnent sont une source d'orgueil et celles qu'ils se font de manière rituelle sont considérées comme du plus bel effet. Tout demi-orque ayant vécu suffisamment longtemps au contact des orques est forcément couvert d'estafilades, qu'il s'agisse de marques honteuses indiquant un statut de serviteur et identifiant le propriétaire ou au contraire de symboles glorieux acquis au combat. Chez les humains, ils cachent leurs cicatrices ou les arborent fièrement, selon le tempérament de chacun.
Les demi-orques vieillissent plus rapidement que les humains. Ils atteignent l'âge adulte un peu plus tôt, et rares sont ceux qui dépassent les 75 ans.

Relations avec les autres races. Les orques sont les ennemis jura des nains et des elfes, ce qui signifie que les demi-orques ont du mal se faire accepter par ces deux races. Mais il est vrai que les orques ne sont pas non plus en bons termes avec les humains, les gnomes ou les halfelins. Chaque demi-orque doit trouver seul le moyen de se fait accepter par ceux qui haïssent ou craignent ses cousins orques. Certains y parviennent en se montrant discrets et réservés, d'autres en étalant leur piété et leur bonté (ce qui ne signifie d'ailleurs pas que ces sentiments sont réels). Ceux qui restent affichent un air si redoutable que les autres races n'ont pas d'autre choix que de les accepter.

Alignement. Les demi-orques adoptent fréquemment les tendances chaotiques de leurs ancêtres orques, mais leurs gènes humains ne les prédisposent pas en faveur du Bien ou du Mal. Ceux qui sont élevés chez les orques et qui se conforment à leur mode de vie sont généralement malfaisants.

Religion. Comme leurs cousins, les demi-orques vénèrent majoritairement Gruumsh, dieu principal des orques et ennemi juré de Corellon Larethian, dieu des elfes. Même si Gruumsh est intrinsèquement maléfique, guerriers et barbares demi-orques peuvent l'honorer en tant que dieu de la Guerre, sans pour autant être eux-mêmes portés vers le Mal. Les adorateurs de Gruumsh qui ne souhaitent pas avoir à se justifier (ou qui ne veulent pas donner aux humains l'occasion de se méfier d'eux) gardent leurs croyances secrètes. À l'inverse, les demi-orques qui cherchent à se rapprocher de leurs ancêtres humains vénèrent des dieux humains, faisant parfois preuve d'une piété particulièrement ostensible.

Caractéristique technique

  • Ajustements raciaux : +2 en For, -2 en Int, -2 en Cha.
  • Classe de prédilection : barbare.
  • Vision dans le noir : les demi-orques sont capables de voir dans le noir.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neverwinter Nights ?

122 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (140 évaluations | 4 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien

152 joliens y jouent, 1068 y ont joué.