Guide du Joueur - Classe - Chevalier noir (SoU)

‘Irradiant d’une sombre puissance, le noir chevalier posa un regard joyeux sur les cadavres qui l’entourait’

iconeLE CHEVALIER NOIR (SoU)

Le chevalier noir est l'incarnation du Mal. C'est plus un démon qui a pris forme humaine qu'un mortel. Il mérite amplement sa réputation de noirceur et de vilenie ; pour preuve : les dieux malfaisants qu'il sert et les diables et démons avec qui il s'acoquine. Tout le monde le craint, et à juste titre. Certains vont jusqu'à l'appeler « anti­-paladin », eu égard à sa nature malfaisante. Le chevalier noir dispose de multiples possibi­lités pour éliminer ses ennemis: il peut leur envoyer ses serviteurs maléfiques, les attaquer sournoisement, ou encore les combattre au grand jour, en faisant appel à toute sa puissance martiale (qui est plus que considérable).
Guerriers, paladins déchus, rôdeurs, moines, druides et barbares font de redoutables chevaliers noirs, tout entiers tournés vers l'aspect guerrier de cette classe de prestige, tandis que les bardes et les roublards qui choisissent cette carrière font plutôt ressortir ses sorts et ses aspects plus subtils. Magiciens, ensorceleurs et prêtres qui deviennent chevaliers noirs sont souvent appelés diabolistes, car ils frayent encore plus que leurs semblables avec les fiélons.

Pré-requis

  • Alignement : mauvais
  • Bonus de Base à l’Attaque : +6
  • Compétence : Discrétion 5 degré de maîtrise.
  • Don : Enchaînement

Caractéristiques techniques

  • Dé de vie : d10
  • Armes et armures : toutes les armes courantes et de guerre, toutes les armures, tous les boucliers.
  • Compétences : Concentration, Discipline, Fabrication d'arme, Fabrication d'armure, Fabrication de pièges, Intimidation, Parade, Persuasion, Premiers secours, Raillerie et Savoir.
  • Points de compétences : 2 + modificateur d’Int.
  • Anciens chevaliers noirs : les chevaliers noirs ne gagnent plus de niveau si leur alignement devient autre que mauvais.
  • Attaque sournoise : chaque fois que le personnage réussit une attaque contre un adversaire pris au dépourvu ou qui ne peut pas le voir (si le chevalier noir est furtif ou invisible) ou qui combat un autre personnage, l’attaque du chevalier noir inflige des dégâts supplémentaires. Ces dégâts supplémentaires ne sont pas multipliés en cas de coups critiques. Les morts-vivants, les créatures artificielles et toute les créatures immunisées contre les coups critiques sont aussi immunisés contre les attaques sournoises. Gagne au niveau 3, les dégâts additionnels sont de +1d6, et augmente de 1d6 tous les 3 niveaux chevalier noir supplémentaires. Cette attaque sournoise se cumule avec l’attaque sournoise du roublard.
  • Bénédiction impie : grâce à la bénédiction de leur dieu, les chevaliers noirs bénéficient d’une protection surnaturelle contre de nombreuses attaques. Gagné au niveau 2, le personnage ajoute son bonus de Charisme à tous ses jets de sauvegarde.
  • Châtiment du bien : en faisant appel à la puissance de leur dieu, les chevaliers noirs peuvent délivrer une terrible attaque à leur ennemi. Gagné au niveau 2, le chevalier noir ajoute son bonus de charisme à son prochain jet d’attaque. Si l’attaque réussie, il ajoute ensuite son niveau de chevalier noir au jet de dégâts. Si la cible n’est pas d’alignement bon ou si l’attaque échoue, le châtiment du bien est quand même considéré comme utilisé. Utilisation sur décision, x1/jour.
  • Convocation de fiélons : au niveau 5, le chevalier noir peut invoquer une succube, une fois par jour. Au niveau 9, il invoque un Vrock.
  • Création de morts-vivants : au niveau 3, le chevalier noir peut invoquer une blême, une fois par jour. Au niveau 7, il invoque un chevalier funeste.
  • Renvoi des morts-vivants : quand les chevaliers noirs atteignent le niveau 3, ils deviennent capable de canaliser la puissance de leur dieu pour faire fuir ou détruire les morts-vivants. C’est le niveau-2 (on considère un chevalier noir comme un prêtre de 2 niveaux de moins que le nombre de niveau de chevalier noir) et la valeur de Charisme du personnage qui servent à calculer le nombre de DV de morts-vivants repoussés. Si le personnage à au moins deux fois plus de niveaux de prêtre que les morts-vivants repoussés, ceux-ci sont automatiquement détruit. Utilisation sur décision, x3 + bonus de Charisme/jour.
  • Sorts : au niveau 2, le chevalier noir peut lancer le sort de Force du taureau. Au niveau 6, le sort de Blessure grave. Au niveau 7, le sort de Contagion. Au niveau 8, le sort de Blessure critique. Ces sorts sont utilisables une fois par jour, et on y a accès par l’intermédiaire des capacités spéciales.
NiveauBonus de Base à l'AttaqueJdSAptitudes de classe
Réf.Vig.Vol.
01+1+0+2+0 
02+2+0+3+0Bénédiction impie
Châtiment du bien
Force du taureau
03+3+1+3+1Renvoi des morts-vivants
Création de morts-vivants
04+4+1+4+1Attaque sournoise (+1d6)
05+5+1+4+1Convocation de fiélons
06+6/+1+2+5+2Blessure grave
07+7/+2+2+5+2Attaque sournoise (+2d6)
Contagion
08+8/+3+2+6+2Blessure critique
09+9/+4+3+6+3 
10+10/+5+3+7+3Attaque sournoise (+3d6)

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neverwinter Nights ?

122 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (140 évaluations | 4 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien

152 joliens y jouent, 1068 y ont joué.