Rencontre Kem

Bonjour,

Pour cette rencontre, j'ai eu le plaisir de discuter avec Kem. Kem est une joueuse et conceptrice pour NWN. Sa vision du jeu apporte beaucoup de poésie et de chaleur. Elle a une vision très fémine du jeu et ça fait plaisir à entendre.

Bonne lecture.

Chandler: Bienvenue dans les Rencontres de Padhiver :)

Kem: *grand sourire, s'installe confortablement*

Chandler: Pourrais-tu te présenter brièvement et nous expliquer comment tu as connu NWN?

Kem: Donc je suis Kem sur JOL mais j'ai deux autres pseudonymes : Darwen en tant que concepteur / dm et Tinuviel en tant que joueur. J'ai connu NWN par "effet de bande". C'est à dire que je fréquentais déjà depuis plusieurs années un club de jeux de rôles dont une partie s'était appropriée ce jeu. Je m'y suis mise, ravie de pouvoir faire du JDR plus souvent qu'en devant se déplacer. J'ai commencé comme joueuse sur Lodoss, dans sa deuxième version; module rp plein quasiment 24/24. Après le crash du module et un désaccord avec la nouvelle politique, une partie des joueurs s'est lancée dans l'aventure de créer des mondes. C'était il y a deux ans et j'ai fait bien du chemin entre deux dans le travail de conception.

Chandler: Peux-tu nous parler des projets sur lesquels tu as travaillé?

Kem: Hélas peut être et certainement peu connus : d'abord comme bêta testeur pour Dluan qui a disparu de la circulation internet, sur son monde Wheel Of Time. Ensuite avec Gnarnouf, Lylver, Séphiroth et Pouky sur WAR of Bourrinos : module totalement pvp qui a duré 2 mois. Le principe était simple, il fallait aller chercher le drapeau de l'autre équipe en tuant tout le monde : ça défoule. Mais nous étions tous des "rpteurs" et donc est née la première version de Stones of Wind, avant tout composée de délires post-alcooliques et autres : vraiment terrible. Là j'ai bossé à l'histoire du monde et ensuite comme animateur. La technique étant vraiment rudimentaire, il n'y avait ni quêtes, runs. Puis ce projet a été un peu oublié et j'ai rejoint le staff de Terres d'Asmodée. Il y avait matière: des splendides maps mais hélas aucune cohérence et pas d'histoire du monde. Donc durant un an j'ai travaillé moi à la trame, au BG général, aux pnjs pour mettre de l'animation dans les rues, et à des minis quêtes pour les débutants. A coté de ça j'y avais réuni scripteurs, testeurs et mappeurs de chocs pour y remettre de l'ordre. Hélas le projet : il faut séparer irl de jeu ! Après cet échec dommage (car pourtant ça aurait vraiment pu être superbe) et que tout le staff ait vu son travail effacé du forum, nous avons tous décidé de se remettre à SoW, nouvelle version, forts de nos acquis. Terres d'Asmodée est à nouveau en ligne avec un tout nouveau staff, je n'en sais pas plus. SoW v2 : nous avons remanié toute l'histoire pour qu'elle soit cohérente, créé une religion avec son panthéon et ses rites, créé une politique locale, revu toutes les classes et tous les sorts pour les remettre au goût ADD : travail de fou de plus d'un an là. Ici ce sont les vacances, le module est en ligne mais pas terminé et tout le staff fait une petite pause : après autant de tests et travail, nous en avons tous besoin. Sincèrement le module est formidable tant dans son environnement que dans son histoire, d'ici une autre année pour perfectionner il sera génial *bombe fièrement le torse d'y avoir participé*. Actuellement je joue ! Ma bouillonnante cervelle a besoin de repos et j'avoue bilouter nettement plus que faire du rp. J'ai également été tester le module de Filiendor, territoires draconnique, qui était fort joli et avec une bonne base. Il l'a relancé également, il faudra que j'aille voir.

Chandler: Bilouter?

Kem: Bilouter! Monter son personnage pour qu'il soit fort *sourire honteux*

Chandler: Si j'ai bien compris, tu ne fais plus partie de l'équipe des Terres d'Asmodée mais bien de l'équipe de SoW ?

Kem: Oui c'est juste. Pourtant TA a demandé beaucoup de travail et j'espère que le travail que j'y ai mis, ainsi que mes acolytes de SoW, servira encore. Et SoW, là c'est presque une histoire d'amour... En fait ce module était au départ la "terre d'accueil" de nos personnages de Lodoss qui étaient censés être tous décédés mais qu'on voulait encore jouer : profonde affection de tout le staff pour ce projet. Quant à TA, j'ai encore de bonnes relations avec le staff actuel : j'espère qu'il pourra remettre bien à flot ce module qui a souffert énormément. Ce qui tue un module, pour moi, c'est quand un DM / concepteur / hébergeur fait passer ses délires personnels sur le monde, ou son complexe quelconque, ou encore s'y sent "maître" en oubliant l'aspect "jeu" et amusement que tous doivent y ressentir. Un module ça ne se fait pas seul, il ne vit que par les joueurs qui y passent. Enfin les persistants roleplay, en tous cas. Il faut créer un monde bien préparé. Un terrain bien propre avec des petites énigmes déjà, permettre aux joueurs de trouver des rails pour faire son nid, des chemins déjà tracés pour s'installer. Et ensuite, quand il se sent bien, lui permettre des libertés de jeux et de choix, et ne jamais l'obliger à suivre ce que le DM décide "parce qu'il est le DM et si t'es pas content je te ban". C'est désagréable pour tout le monde, ce genre de comportement; hélas je l'ai trop vu être à l'origine de déroute et de "faillite" de mondes. Il faut se méfier à tous prix de la grosse tête! Amis concepteurs, retenez-le bien *sourit*

Chandler: Penses-tu qu'il soit possible à NWN de reproduire une partie de D&D sur table?

Kem: Ho non, sûrement pas. La partie sur table est riche en odeurs, en mouvements des visages, en paroles avec expressions, contacts physiques, la canette qui se renverse sur la table, les bougies qui fondent, les vieilles fumées de clope qui créent des volutes autour des joueurs aux yeux rougis, et surtout, l'imaginaire du visuel dont nous avons alors la totale maîtrise dans nos cervelles bouillonnantes. Tandis que derrière son ordinateur, il y a un écran qui crée les images à notre place, des sons préenregistrés qu'on ne peut pas modifier (bien qu'il y ai une large palette), et surtout, à moins d'un LAN, on est seul. D'accord, la chambre ou le bureau doit également avoir ses odeurs mais ça n'a rien à voir. Et ce clavier, à la place des rondeurs de l'écriture sur ses vieilles pages toutes usées .. Bref ça n'a rien à voir

Chandler: Ton travail se limitait-il au BG, quêtes, etc. ou travaillais-tu aussi les scritps?

Kem: *kof kof* *s'étrangle* Heum ... Donc les scripts ... Disons que grâce à mes cours, j'arrive à comprendre vaguement ce que ça va donner et à modifier quelque chose de déjà fait comme la récompense d'xp, ou un pré requis, ou encore le cadeau. Mais sinon, je suis une nullité absolue en matière de programmation. Sur le mapping, je me débrouille mais seulement avec beaucoup d'inspiration : j'ai créé une dizaine de map d'intérieurs. Des bouges, des bars de pirates, des sous-sols sombres mais attrayants et intimes. Enfin des idées de filles quoi ! Quant à la "limitation" au BG et quêtes, ben je trouve que c'est déjà pas mal de boulot hein. Ceci dit, j'adore écrire et inventer des histoires. Si je maîtrisais les règles sur table il y a bien longtemps que j'aurais été DM sur table comme à la demande des membres de ce cher club irl. Je gère aussi l'intégration des joueurs au monde, via des rêves, ou via des éléments rajoutés dans leurs bg comme "tu as un jour entendu parlé de telle histoire ou telle personne"; "cette rencontre t'évoque tel souvenir"; "tu es sûr d'avoir déjà vu ce visage". Ca demande un gros suivit, donc ça m'inquiète de devoir peut être un jour gérer ça sur plus de quinze personnes :P . Je pense que j'y ajoute peut être une dimension plus sentimentale qui crée plus d'attachement au personnage que ce qu'il y aurait sans cela. Les filles, je suis sûre que ça apporte quelque chose dans un staff !

Chandler: Que penses-tu des projets comme le CEP, le PRC ou le CTP?

Kem: Je les suis. Je n'y réponds pas sur JOL parce que souvent la conversation aborde un tour technique que je ne suis pas. Mais je jette régulièrement un oeil aux postes des rédacteurs pour être au courant de ces nouveautés. Le CEP par exemple a apporté énormément de choses, c'était très agréable de travailler avec ces nouveaux outils. J'espère que les autres apporteront autant de relief. Les haks sont une richesse à ne pas négliger. D'accord, ça peut passer pour une barrière pour le téléchargement, mais après tout ... ça ne se fait qu'une seule fois et puis on est tranquille. Je n'ai jamais été déçue, sauf dans la toute première version du CEP que j'ai manipulée avec "qui a peur des trolls" etc. C'était horriblement bordelique, mais drôle, quoi que peu efficace. Vive les haks.

Chandler: Que penses-tu d'Aurora?

Kem: Aurora est super simple. Souple, facile, limite livré avec la mention "pour les nuls". J'aime bien ! La preuve, j'ai même réussi à scripter seule des objets de quêtes! Non, vraiment, ce système est très satisfaisant. Il donne l'impression à tous de pouvoir faire de grandes choses et pouvoir concrétiser une part de rêve : c'est profondément agréable. Je ne sais pas trop ce que NWN 2 va donner avec tous les objets en plaçable. Peut être plus dur a manier, mais certainement beaucoup plus riche pour la variabilité dans les mondes créés. Let's see !

Chandler: Penses-tu que les deux extensions ont apporté un plus au jeu, si oui lequel?

Kem: Les dragons fées ! Ok, désolée, c'est mon côté poète et peu sérieux mais: Ils sont trop choux ! D'un autre coté ça permet beaucoup de choses, des mélanges, des bidouillages, des chipotages, des personnages originaux : beaucoup de richesse donc! Les personnages pouvant aller jusqu'au 40è niveau : Ça m'a d'abord choqué. Ils sont plus forts que les plus forts du monde de Faérun ! Mais ensuite, je me suis dit qu'il fallait équilibrer le monde : Vision lucide à tous les gobelins, etc. Bon. Directement moins "réaliste" tant qu'on peut l'être dans un monde imaginaire... Ceci dit, limiter les serveurs dans les progressions pour respecter d'autres choses, c'est dommage également : le joueur vient pour s'amuser, pour rêver, pour voir de la magie, des aventures, des surprises, du danger ! J'espère juste que cette course à la puissance va s'arrêter au niveau 40 ... sinon ça va finir comme les X-men sur la fin où ils ne savaient plus quoi inventer pour avoir des héros qui ont peur de quelque chose. C'est la peur qui fait bouger et qui rend le jeu plus agréable, et surtout qui laisse le plus de sensations et d'émotions. Ceci dit, les dragons fées sont vraiment très jolis! Mais un tyrannoeil en familier, j'ai toujours du mal à saisir...

Chandler: Que penses-tu de la communauté NWN francophone et de son évolution depuis la sortie du jeu?

Kem: ( :P - Trop sérieuse! Voilà je l'ai dit! Je renvoie à la fréquentation des joueurs de NWN de JOL sur le bar de la taverne. Décoinçons-nous les amis! Sinon assez sympa en général, très agréable à rencontrer tant rp que parfois irl. J'ai rarement eu de mauvaises surprises. Choses surprenantes d'ailleurs; ceux qui aiment jouer des personnages mauvais ont généralement un mauvais fond. Tous les personnages de NWN ressemblent d'une manière ou d'une autre au joueur qui les interprète. Et c'est normal ! Mais j'ai pu le constater à des stades inquiétants. Hélas le point sombre revient aux DMs des mondes persistants... c'est parmi eux que j'ai eu le plus de mauvaises surprises : Prises de têtes, syndromes du maître du monde, tendance à considérer tout le monde comme des boulets. Les boulets, moi je les aime bien: ils sont attendrissants. J'ai pris énormément de plaisir à aider des joueurs considérés comme tels à comprendre ce qu'est le rp, et tout ça : C'était très gai, très enrichissant, et très chouettes de les voir tous heureux. Enfin, parmi les communautés, j'en ai vu ne plus jamais sortir du jeu et le faire passer avant leur vie irl. J'ai pu constater en fréquentant la taverne que ce phénomène est fréquent dans les jeux en lignes. Mais au point de préférer les bébés fait rp avec un personnage virtuel plutôt que le bébé irl qui réclame son biberon... Ou rompre irl pour se mettre avec la fille des rp à tendance X ...Ou encore coucher irl pour obtenir quelque chose rp. Ce ne sont pas des légendes urbaines mais des faits que j'évoque: là, la communauté m'inquiète, heureusement les cas sont rares... Avis à tous : c'est un jeu !

Chandler: Penses-tu qu'il y ai une communauté de joueur et une communauté de builder?

Kem: Oui. Deux groupes liés, forcément, mais également séparés. Ca je l'ai surtout découvert sur JOL et sur les forums de Bioware. Les concepteurs se tiennent généralement les coudes pour s'entraider dans les créations. Idées, questions et réponses, scripts, conseils, etc. Les joueurs voyagent d'un monde à l'autre pour les peupler. Je n'ai vu qu'une ou deux "guerres de modules" où un DM s'amusait à aller sur l'autre module en mode joueur pour whisper les gens "hé viens chez moi c'est mieux qu'ici". J'avais trouvé ça pitoyable. Il a été capté et ban clef cd par les modos. Normal. La communauté des concepteurs s'étend chaque jour par de nouvelles vocations de "je veux créer mon monde", et c'est bien ! Et surtout je suis à chaque fois enchantée de constater le bon accueil qui leur soit fait ici, par exemple. J'ai l'impression qu'il y a peu de "justes joueurs" sur JOL :)

Chandler: Il y a peu, il y a une grande discussion sur le Masque sur les mondes persistant semi-persistant / module-campagne (ou meud), qu'est ce que tu en penses?

Kem: Les deux systèmes sont bien. Ils présentent des spécificités les uns et les autres, je ne vois pas pourquoi les opposer. D'ailleurs j'ai participé à la discussion mais je n'ai finalement pas encore envoyé mon bg à Nobuko et Terremer pour tester le meudhs *sourire honteux* Ma conclusion est que ce qui fait un monde, qu'il soit pers, ou temporaire, ce sont les personnes qui y jouent. Donc l'expérience sur un meuds avec des bons joueurs sera superbe et avec des joueurs pourris sera nulle. Idem sur un persistant. Il n'y a pas de débat à avoir sur le sujet en fait... Ce serait toujours tourner en rond pour finalement n'avoir rien dit. Comme je viens de le faire ici :P

Chandler: Que penses-tu de la digitale distribution?

Kem: Ben rien, je ne connais pas le mot *rigole*

Chandler: Les modules premiums si tu préfères.

Kem: haaaa ! Ben Bioware doit se faire des thunes encore sur NWN dont les vendent décroissent, c'est tout... J'ai même pas envie de tester, même s'ils sont peut être très chouettes. J'aime pas le jeu solo. Je les ferais peut être en LAN si c'est réalisable, mais pas en les payant ! Vu le nombre de modules gratuits disponibles, ils abusent. Mais c'est dans la logique commerciale des choses hein !

Chandler: Atari a annoncé la sortie de NWN2 mais le jeu ne sera pas développé par Bioware mais par Obisdian, qu'est ce que ça t'inspire?

Kem: Rien, à vrai dire je m'en moque éperdument. Je suis une toute petite conceptrice, une toute petite DM, et une toute petite joueuse sans aucune influence sur les grosses multinationales.

Chandler: Avec cette annonce, penses-tu que NWN 1 ai encore un avenir, si oui, lequel?

Kem: Oui, il a encore un avenir. Je joue parfois encore sur ma méga drive et j'ai ressorti ma ... master system ! Qui s'en rappelle encore *grand sourire* Mais que de bonheurs! Un tas de joueurs de multi vont rester sur NWN je pense. Par habitude, par originalité, par sympathie et pour leurs souvenirs. Puis ce sera pittoresque aussi. NWN 2 sera un autre jeu, avec une nouvelle génération de joueurs.

Chandler: Bioware semble vouloir continuer avec le mode multijoueur et l'éditeur avec Dragon Age, qu'en penses-tu?

Kem: Ben ils ont trouvé un filon avec du monde qui va dessus, ils continuent et ils ont raison d'exploiter. C'est comme pour tout ce qui a bien marché, il y a les accros, les collectionneurs, les habitués, et les fanatiques. Mais moi j'ai mon petit NWN et je m'en accomode encore très bien.

Chandler: Penses-tu que la présence d'un md soit vraiment un plus pour NWN, si oui, comment?

Kem: Héhé, question piège. Non parce que les joueurs savent très bien s'amuser sans s'ils ont un bg, de l'imagination à revendre et un monde varié avec moult runs à faire. Enfin surtout s'ils sont fair-play en fait ... Oui dans la plupart des cas parce que les joueurs ne sont pas fair-play, ou n'ont pas d'imagination pour rp des heures, ou n'ont pas de monde leur permettant d'évoluer seuls. Le DM est donc, dans le meilleur des cas, juste un animateur. Hélas il est aussi souvent policier, espion des services secrets, contrôleur, et punisseur. Etre DM, c'est dur ... Sauf si on a été gâté par les joueurs qui sont venus sur le module! Et un DM c'est hélas souvent nécessaire d'en avoir ...

Chandler: Penses-tu que les filles ai une vrai "touche féminine" pour NWN ou le jdr en général?

Kem: ouiii ! Oui! Oui ! Ho que je m'amuse en lisant les descriptions des "shemales" de NWN ! Ca se perçoit en deux secondes! Ici donc sur le module où je joue, les femmes sont bûcherons ou forgeron. Je suis donc arrivée en cherchant une jolie paire d'escarpins pour la ville... Tu penses qu'un homme jouant une femme y aurait pensé ? Enfin toutes les mêmes descriptions typées, et trop souvent le même type de manière de jouer. Ne le prenez pas mal, les gars, mais c'est vraiment flagrant *large sourire* En jdr sur table c'est vraiment amusant car les filles en général connaissent pas les règles et s'en moquent. Donc durant les débats de "telle extension, telle page, tel paragraphe", les filles pêtent un câble et disent "oui mais! en quoi ça fait avancer l'enquête ton sort à la *** * Et la partie redémarre. Et je ne parle pas de la présence des femmes en GN où là ça se voit! Parce que si un homme avait du jouer mon rôle de nymphe avec le costume que j'avais *éclate de rire* Et puis enfin, une femme DM ça apporte beaucoup de nuances dans le monde. C'est difficile à décrire. Peut être des aspects de la vie courante à mettre en relief auxquels les hommes ne pensent pas, ou peu, ou trop peu. Bref, oui à ta question sans aucune hésitation. Que feriez vous sans nous, hein !

Chandler: Merci d'avoir acceptée cette interview :)

Kem: Haa, la fin sur une "féminine touch" , trop fort ! *grand sourire* A bientôt sur JOL et sa poésie !




Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neverwinter Nights ?

122 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (140 évaluations | 4 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien

152 joliens y jouent, 1068 y ont joué.