Rencontre Ebene

Bonjour, pour cette rencontre, j'ai eu le plaisir de discuter avec Ebene. Ebene est, avec Nobuko. co-administratrice de la communauté des MeuuuhDs. Vous vous demandez certainement de quoi on parle avec les Meuuuhds? Vous alllez vous découvrir. Vous verez aussi pourquoi de plus en plus de joueurs se tournent vers ces "modules campagnes" qui sont de plus en plus populaire.
Contrairement aux Rencontres précédentes, celle-ci n'a pas été faite en direct mais par un échange de messages privés.
Bonne lecture.

Chandler : Bienvenue dans les Rencontres de Padhiver

Ebene : Merci de cet entretient.

Chandler : Pourrais-tu te présenter brièvement et nous expliquer comment tu as connu NWN?

Ebene : Ahum. C'est toujours curieux d'avoir à se présenter de cette façon. Je suis une jeune étudiante en Design d'Espace connue sous le surnom d'Ebene, et j'administre en compagnie de Nobuko le portail des Meuhds, petite communauté sympathique qui me donne beaucoup de joies. Je ne vois pas trop quoi ajouter de plus. ^^

Chandler : On ne voit pas beaucoup de fille sur les JdR, comment expliques-tu cela? Penses-tu que les filles aient une approche différente du JdR?

Ebene : Aucune idée. J'ai déjà rencontré plusieurs femmes sur nwn, mais n'ai pas constaté de différences flagrantes avec les hommes. Pour moi les femmes ne sont ni plus sensibles, ni plus aptes à jouer des pjs féminins, ni plus manipulatrices, comme j'ai pu l'entendre dire. Elles sont moins nombreuses, certes, et c'est du, je pense, à l'image relativement "barbare" que les media peuvent donner aux jeux vidéos et aux jeux de rôle en général. Les images sur la boite de nwn montrent, si je me souviens bien, des scènes de combat. Et le combat, on sait bien que c'est un jeu de garçon.. *soupire*

Chandler : Tu sembles particulièrement apprécier les "modules campagnes", peux-tu nous expliquer pourquoi ?

Ebene : C'est le point qu'on me reproche habituellement quand je commence à parler des meuhds. Comment expliquer sans froisser les gens qu'on est obligé de comparer les meuhds aux persistants, puisque ce mode de jeu à été exhumé en réaction aux abus rencontrés sur les pers.... J'apprécie les meuhds parce qu'ils résolvent quasiment tous les problèmes rencontrés sur pers en un temps record, parce qu'ils sont maniables, et abordables par tous, et qu'ainsi ils favorisent la création de mondes nouveaux et de nouvelles manières de penser, sans difficulté ni risque. Quand on crée un persistant, on prend vraiment un risque. La création dure longtemps, très longtemps (deux ans, contre une journée pour un meuhd basique), il faut trouver un hébergeur (on peut héberger un meuhd soi-même le temps d'une partie, et avec n'importe quelle connexion. même un 56k..), qu'on doit parfois payer (là, ce n'est pas le cas..), et on s'expose à quoi ? Un beau gâchis, parce qu'il y a trop de persistants, et pas assez de joueurs.

Chandler : Peux-tu nous expliquer ce qu'est un Meuhd et comment ils sont nés?

Ebene : Il y a justement une polémique sur le portail des meuhds en ce moment, pour savoir ce qu'est un meuhd.. Je vais donc donner mon point de vue actuel, sous réserve d'évolution.

Chandler : Comment sont nés les meuhds ?

Ebene : "Meuhd" est simplement le nom que nous utilisons pour qualifier la manière de jouer prévue à la base par Bioware. Les persistants sont des meuhds modifiés, en quelque sorte. Les persistants avaient l'air de résoudre pas mal de problèmes, et sont devenus très à la mode.. Deux ans plus tard, presque plus personne n'avait l'idée de jouer "normalement", comme prévu. On allait sur un pers, où l'on en créait un quand on en trouvait pas à son goût. Nous savons tous ce que cela a donné, une liste interminable de zéros sur Gamespy. Je ne parlerais que de ce point là, mais il y a de nombreux aspects des persistants qui ont connu, selon moi, une bien mauvaise évolution. J'ai pour ma part redécouvert ce mode de jeu en réfléchissant à mon tour à l'élaboration d'un module. Ce mode de jeu résolvait bien des aspects problématiques de la création, me permettait avec mes simples compétences de mappeuse de me consacrer uniquement au background (énooorme) de cet ancêtre du meuhd, et de remédier aux aspects négatifs que j'avais rencontrés (subis) sur les persistants que j'ai fréquenté. Puis les précédentes Rencontres de Padhivers sont sorties, avec l'interview de Nobuko et Terremer sur leur module (pour mémoire, Les Terres d'Iria). Nous nous sommes rendus compte que nous étions plusieurs à jouer de cette façon. Je me suis penchée sur la campagne de Clarisse, et celle d'Ardhekesolis est apparue. Décision fut prise ici même de créer un portail de "Modules de garages". C'était l'ancien surnom, j'appelais ça "modules familiaux", de mon coté. Toute cette affaire est encore récente. Nous nous sommes réunis de façon à trouver une appellation plus juste, et pour pouvoir définir ce mode de jeu auquel nous étions si "accros".. Nous avions envie de le faire découvrir à tous. Le 12 février 2005, Nobuko mettait en ligne le MeuuuhD, et me priait de le co-administrer avec lui.

Chandler : Qu'est ce qu'un meuhd ?

Ebene : C'est un petit module dynamique, fonctionnant par séances, avec un même groupe de joueurs. Les séances sont animées par un ou plusieurs dms, ce qui signifie que le module est entièrement réactif aux actions des joueurs. Les possibilités de monde, de fonctionnement et d'histoires vécues sont infinies. Pour plus d'informations, je vous conseille de venir directement lire la petite notice postée sur le portail des Meuhds, dont voici l'url. Il n'est pas nécessaire de s'inscrire sur le forum pour poser des questions, et la communauté est assez réactive. Je pense que c'est l'endroit idéal pour se renseigner.

Chandler : Pourquoi ce choix ?

Ebene : Je me demandais où le placer, mais voici l'endroit idéal. Le meuhd permet non seulement de créer de nouveaux mondes et façons de jouer sans risque et sans compétences techniques developpées, mais il permettrait aussi, si les persistants agonisants (moins de 5 joueurs je dirais) se reconvertissaient, de rendre d'une part les joueurs qui stagnent dessus heureux, et d'autre part les persistants déjà créés et qui fonctionnent, plus efficaces, s'ils acceptaient d'intégrer d'anciennes équipes de pers convertis en leur sein. Il serait possible de réfléchir aux persistants de façon à ce qu'ils ne soient plus une copie d'une copie d'une copie d'un monde (basé RO, en général..), Mais réellement un serveur persistant, qui ne se méprend pas sur ses compétences. Nous réfléchissons actuellement avec quelques petits pers à une manière d'améliorer tout cela en douceur. Bien évidement, tout cela relève de la rêverie. Nous n'allons pas faire la révolution, et ce n'est pas à nous de décider du sort de la communauté. Mais je pense que nous sommes les premiers à nous préoccuper de l'ensemble des modules, et non pas de notre propre module seulement, et que nous sommes également les premiers à avoir trouvé un semblant de solution. Maintenant, nous en parlons, mais ce n'est pas à nous de faire le travail. Ca n'est pas dans nos possibilités non plus.

Chandler : Avec Nobuko, tu as crée une communauté Meudh, peux-tu nous en dire plus?

Ebene : J'ai déjà évoqué cet évènement plus haut, et dit pas mal de choses là dessus. Comme vous pouvez le constater, l'instinct communautaire d'Ebene prévaut sur tout.. *^^* Une vraie nana. Je vous mets le lien, vous irez voir par vous-même: ici

Chandler : Comment se passe une partie sur un Meuhd? Les joueurs peuvent-ils passer facilement d'un meuhd à un autre? Des liens existent-il entre Meuhds?

Ebene : L'unique réponse à cela est: "ça dépend". Ça dépend du type de meuhd, de son concepteur, de son background et de ses joueurs. On ne peut pas décrire une partie sur meuhd. Elles sont toutes uniques. Ca dépend. Si vous voulez savoir comment ça se passe sur un meuhd, venez nous rendre visite, ou créez-en un vous-même avec des copains. Tout ce que je peux dire, c'est que c'est "humain". certains disent que ça peut ressembler à une partie de jdr sur table, mais je n'en suis personnellement pas vraiment convaincue. C'était le but de Bioware, mais c'est pas pareil... Il y a des liens entre certains meuhds. Le portail, déjà.. Les joueurs, parfois (je joue personnellement sur trois meuhds différents, actuellement). Et les pjs, parfois. (par exemple, avec deux meuhds utilisant le background de Planescape.. Les pjs naviguent de l'un à l'autre)... Parfois, ce n'est absolument pas possible. Ca dépend. ^^

Chandler : Que penses-tu des modules persistants?

Ebene : Aïe, la question qui fâche. Que ça pourrait être mieux. Que les joueurs qui sortent des pers (en général très frustré) sont incapables de penser par eux-même, au début, qu'ils ont la possibilité de.. faire tout ce qu'ils veulent, tant qu'il y a une justification rp. Casser un mur, là où y a une fissure.. Passer de l'autre coté.. Creuser un puits.. (le voir sur la carte le lendemain..) mettre le feu chez la vieille d'à coté.. (voir la maison brûlée, le lendemain.. voir un assassin aux fesses le surlendemain, le fils de la vieille..) Embaucher des mercenaires (pleins !.. tant que ta bourse est pleine) tendre une embuscade au pnj important du module (hinhin..).. Louer un bateau, et partir pour Maztica (la séance d'après, le temps que le dm mappe ce lieu..).. Se fabriquer des ailes avec de la cire et des plumes, et traverser un océan comme ça (si si.. à condition de pas voler trop haut..). fabriquer un piège à projection avec la petite cuillère en bois, deux dés et un ressort trouvé sur les gobelins assassinés la veille.. Parler au pnj-boulanger, draguer sa pnj-fille, lui demander de subtiliser la clef de la boutique arrière pour trafiquer de la farine de blé avec la pnj-sorcière du coin.. Sur un pers, les pnjs me regardent toujours avec des yeux de poisson mort et répètent stupidement les mêmes choses quand je leur adresse la parole... On peut tout faire.. C'est inutile de continuer à donner des exemples, on peut TOUT faire. Sur un persistant, quand le dm n'est pas là, vous êtes capable de me faire la liste de tout ce qu'on ne peut pas faire ? Elle est inversement proportionnelle.

Chandler : J'ai l'impression que tu es très attachée à la présence du MD sur le jeu? Pourquoi? Quel peut-être l'impact du MD sur le jeu (ou la partie)?

Ebene : Ah, c'est qu'une impression..... Pourquoi.. parce qu'avec un dm dessus, qui connaît tout de ton perso et qui est capable de te ressortir des choses et gens de ton bg en cours de partie, qui peut te permettre de faire ce que tu veux (tant que c'est justifiable) et qui prend un malin plaisir à mettre des bâtons dans les roues de ton pj.. Une personne que tu connais, avec qui tu as de bonnes relations, avec qui tu rigole de la partie en whisp... Quelqu'un qui à tout pouvoir sur le jeu, et qui prend instantanément les décisions suite à tes actions.. Et je parle pas des interactions dans le groupe.. ah, le groupe !.. Si l'on reste en général sur son pers parce qu'il y a les copains, non seulement on reste sur un meuhd parce que les copains sont là, mais en plus on reste aussi pour le module, et le dm, c'est aussi un copain.... C'est pourtant pas si difficile à concevoir... je ne comprends pas les dms de pers, qui ne connaissent pas leurs joueurs, que les joueurs ne connaissent pas, et pour qui faire une anime est un "travail".

Chandler : Penses-tu qu'il soi possible de retranscrire sur NWN une partie papier?

Ebene : C'était le but de Bioware. Maintenant, est ce que c'est faisable ou non, je n'en sais rien. Je pense que ce n'est pas pareil. Je ne peux pas vraiment donner d'avis, je n'ai jamais joué sur table.

Chandler : Que penses-tu de la communauté NWN et de son évolution depuis que le jeu existe? Comment voit-tu cette évolution?

Ebene : J'en ai longuement parlé plus haut, mais pour résumer: mal gérée. chaotique, et un beau gâchis.

Chandler : Que penses-tu des deux extensions, SoU et HotU? Ont-elles réellement apporté un plus au jeu, si oui lequel?

Ebene : Je suis arrivée sur nwn directement avec ces deux extensions. Ce que je constate pour ma part, c'est qu'elles ne me servent à rien. Ce que j'ai entendu dire, c'est qu'elles ont contribué à accentuer les inégalités, aberrations et défauts du jeu. Mais je ne me sens pas qualifiée pour en parler. ^^

Chandler : Que penses-tu des apports fait au jeu par la communauté, je pense plus particulièrement au CEP et au nouveau projet concernant les tilesets, le CTP?

Ebene : Je ne mappe qu'avec le CEP. Il me semble que les personnes qui ont fait le CEP font désormais partie de l'équipe de NwN, est ça me parait très bien, en l'absence d'autres informations. Je ne télécharge plus de haks, de mon coté. Si les haks étaient avant un argument pour faire venir les gens sur un module, ce n'est plus le cas maintenant. Le jeu lui-même est assez insuffisant, le CEP, qui comble une bonne partie de ces insuffisances, permet de réunifier un peu la communauté. Il reste tout de même quelques améliorations à y apporter. Par exemple, je me sers du CraP, quand je le peux. Le CTP vient un peu tard. Certains tilesets sont beaux, quoique les couleurs me paraissent parfois curieuses (un vert très flashy pour l'herbe, rien d'insurmontable mais c'est curieux). Je ne pense pas que le CTP ait le temps d'atteindre autant de popularité que le CEP. Nous verrons si je me trompe.

Chandler : Que penses-tu de l'annonce faite par Atari d'un NWN II?

Ebene : C'est merveilleux, mais ça signifie que je vais devoir changer d'ordinateur. J'économise. -_- Je compte prendre un mac la prochaine fois, donc j'espère que ça tournera sous cette plate-forme. C'est dans leur intérêt, de toute façon.

Chandler : Que penses-tu du fait que ce ne soit plus Bioware qui le développe mais Obsidian?

Ebene : Si je ne me trompe pas, ils ont gardé les directives de Bioware pour le développement. Nous verrons bien ce que cela donnera.

Chandler : Bioware semble vouloir continuer dans le mode multijoueur et l'éditeur avec Dragon Age, qu'en penses-tu?

Ebene : Je ne sais pas. Je pense que le choix sera difficile à faire. J'espère que cela ne scindera pas trop la communauté.

Chandler : Question piège, NWN, NWN II ou Dragon Age?

Ebene Je te répondrais quand tout cela sera sorti. ^^

Chandler: Merci d'avoir accepté cette interview

Ebene : Ce fut avec plaisir.



 

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neverwinter Nights ?

122 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (140 évaluations | 4 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien

152 joliens y jouent, 1068 y ont joué.